GRAND TREK EN SKI :
de l'Altaï aux Sayans, vers les sources chaudes d'Abakan

Caractéristiques de l'itinéraire.

Avec ce trek en ski entre l’Altaï et le Sayan occidental, vous aurez l’occasion de plonger dans la féérie de l’hiver sibérien ! De plus, l’itinéraire que nous suivrons nous mènera, au coeur de la neige immaculée, vers des sources sacrées surgissant du sol à plus de 37 degrés !!! Notre piste s’achemine à travers les réserves naturelles d’Altaï et du Sayan occidental, traversant des vallées de montagne inaccessibles, la taïga noire de Sibérie (mélange dense de conifères et de feuillus), des rivières et des lacs gelés – partout une beauté immaculée loin de toute agglomération, fût-elle la plus petite... La participation à un trek en ski dans cette région sera un moment de vie inoubliable partagée avec une équipe de guides professionnels, pour qui ces voyages sont à la fois un travail et le sens de leur vie.

Le Sayan occidental est une zone oubliée du monde car il est très difficile d’accès. Ici les lieux sont austères et sauvages. La taïga domine et cède parfois la place aux versants abrupts des montagnes ainsi qu’au lit de nombreuses rivières jonchées de chablis et de rochers. Une épaisse couche de neige recouvre les rochers et les arbres. Et partout dans les vallées se trouvent des marécages et des ravines. Il semble, à première vue, que nous soyons dans un royaume où rien ne vit. En fait, la taïga de montagne de la chaîne Abakan est riche, sa faune et sa flore sont abondantes et la puissance sauvage, l’austérité et la beauté unique de la région ont marqué spirituellement tous ceux qui sont venus visiter ces lieux d’exception. Et d’autant plus en hiver ! Avec son manteau de neige immaculée, parfois marqué de quelques pas d’animaux, le relief étonnant et accidenté des montagnes devient un tableau fabuleux, une variété inouïe sous l’uniforme blanc de la neige.

La nature ici ressemble à celle de l'Altaï du Nord-Est, seuls quelques cèdres marquent la frontière. La taïga de cèdres, qui recouvre les vastes étendues des hautes terres de l’Altaï-Sayan, fait office de contrefort. Ici, les arbres atteignent des tailles énormes, notamment le cèdre. Il arrive à des hauteurs de 35 à 40 mètres et à un diamètre pouvant atteindre 1,5 m ou plus ! Sous la neige, ces grands cèdres apparaissent comme des géants blancs et vous admirerez leur fabuleuse présence dans le paysage immaculé.

Trek difficile. Pour le ski dans la taïga de montagne, des compétences spécifiques et une bonne endurance sont requises. Vous maîtriserez tout cela les premiers jours de la randonnée mais n'oubliez pas de prendre en compte votre véritable condition physique pour l’ensemble du trek.
Il est demandé d’apporter une aide au travail quotidien des bivouacs (repas, nuitée). La nourriture est préparée sur le feu en équipe avec les guides. Compte tenu des conditions hivernales et de l'inaccessibilité de la région, une consultation préalable auprès d’un médecin est nécessaire.
Les conditions de vie présupposent que les voyageurs supportent l’absence de confort. Lors de la réservation du trek, nous vous apporterons des informations plus complètes sur l'équipement nécessaire et les modalités de l'expédition.

Description de la randonnée :


● Durée totale: 14 jours (à partir du départ de Paris) ● Durée de la randonnée en ski : 9 jours.
● Longueur du trajet : 900 km (Total voiture AR de Barnaoul) + 145 km (en ski)
● Le nombre de touristes dans le groupe: maximum 6 personnes avec l'interprète.



Les étapes de l'itinéraire




Jour 1 et 2 :

France - Barnaoul

Le départ de Paris se fait dans l'après-midi pour arriver à 6 heures (heure de Barnaoul) à l’aéroport. On va prendre un petit déjeuner puis visiter le parc au dessus de l'Ob. Possibilité si intérêt de visiter le musée régional de Barnaoul. Ce musée présente l'histoire de l'Altaï de la préhistoire à l'arrivée des Russes au XVIIème siècle où la région est devenue un centre minier important dans l'Empire russe. Repas dans le vieux Barnaoul.

On dépose les bagages à l'hôtel. Une petite sieste sera vivement conseillée après le repas. Il faut récuperer un peu du décalage horaire.

Fin d'après-midi libre à Barnaoul. Les voyageurs pourront en profiter pour aller acheter des cartes routières ou postales, et, après un briefing avec l'interprète, ils pourront se rendre dans un magasin spécialisé pour acheter le matériel manquant en cas de besoin.

Nuitée à l'hôtel pour un repos qui sera nécessaire les jours suivants !





Jour 3 :

Transfert vers la base de Biïka.

Départ le matin depuis Barnaoul. Pendant le transfert dans un minibus confortable, les voyageurs emprunteront la célèbre Tchouïsky Trakt jusqu'à la ville de Gorno Altaïsk. Ensuite on prendra en direction du lac Teletskoïe, qu'on apercevra avant de remonter dans un village situé au nord du lac.

Pendant le trajet (7 à 8 heures), votre accompagnateur français pourra vous entretenir de sa connaissance de l'Altaï et de la vie en Russie. Hébergement dans un refuge chauffé. Briefing, préparation du voyage.

Dîner tardif. Nuit dans un gîte chauffé et confortable.

Petit déjeûner, déjeûner en route, Dîner - 450 km en bus




Jour 4

Village de Biika – lac Sadrinsky.

Cours introductif: technique et tactique du ski. Inspection et réglage des équipements personnels. Briefing général. Distribution du matériel et des vivres personnels et communs. Après un transfert en UAZ vers le point de départ du trek, nous commençons notre premier fragment à ski jusqu’au refuge situé au bord du lac Sadrinsky.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé - Petit-déjeuner, déjeuner, dîner




Jour 5

lac Sadrinsky - rivière Albas.

Départ matinal. Traversée du lac Sadrinsky gelé. Montée vers un col (1200 m), familiarisation avec la technique du ski en ascension. Thé chaud, une collation au sommet du col alors que nous serons à la frontière de l'Altaï, de la Khakassie et de Touva. Descente dans la vallée de la rivière Albas (République de Khakassie).

Hébergement dans un refuge forestier chauffé. - Petit-déjeuner, déjeuner, dîner




Jour 6

rivière Albas - vallée d'Abakan

Départ tôt le matin. En descendant la rivière Albas, le long de canyons pittoresques, la piste serpente en permanence, puis sur la glace de la rivière, puis dans la taïga. Sur la rivière Grand-Abakan nous allons cheminer quelques heures. Pendant les pauses, vous pouvez toujours prendre quelques forces avec quelques nourritures légères. La vallée d'Abakan est impressionnante par son ampleur. Demain sera une longue traversée de ski sur la glace d'une rivière gelée. Nuit dans une cabane chauffée et confortable au bord de la rivière. Repos.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé. - Repas : Petit-déjeuner, déjeuner, dîner.




Lac Bleu

Jour 7

vallée d'Abakan - Sources chaudes d'Abakan

Au lever du jour, une tasse de thé ou un café chaud vous réveillera enfin. Aujourd'hui est une journée difficile. A skis, nous allons remonter le cours de l’Abakan sur environ 22 kilomètres, avant la confluence de la rivière Bedui.

C’est alors que nous allons célébrer notre Première victoire ! L’un des objectifs de l’expédition a été atteint. Ce jour-là, nous atteindrons la source sacrée "Source Chaude". En suivant l'exemple des anciens, vous plongerez dans le bassin des eaux sacrées de cette source thermale. Dîner tardif, repos.

La source thermale d'Abakan est une source chaude et curative curative qui surgit des profondeurs de la montagne dans la vallée de la rivière Bedui. La température de l'eau dans le bassin est d'environ +37,6 degrés.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé - Petit déjeuner, déjeuner, dîner - 22 km de ski.




Jour 8 et 9

Sources chaudes d'Abakan - randonnée radiale

Jours de repos ! Nous devons reprendre des forces. Au milieu de la taïga sibérienne, nous profiterons du bassin thermal avec ses eaux courantes, de l'air pur tout autour, et de ses vertus curatives grâce au gaz radon contenu dans l’eau ! La température de la source est de +37,6 °.

Sorties radiales faciles – petites randonnées d'une journée depuis le camp de base et sans sac sur le dos !

On en profitera aussi pour avoir une consultation par communication satellite, afin d’avoir les prévisions météo pour la deuxième partie de l'expédition.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé. - Petit déjeuner, déjeuner, dîner.





Jour 10

Sources chaudes d'Abakan - confluence de la rivière Albas

Petit déjeuner copieux. Départ tôt le matin. Avec de nouvelles forces, nous empruntons la piste de ski déjà bien connue qui descend de la rivière Abakan jusqu’à la confluence de la rivière Albas. C’est là que nous nous reposerons et passerons la nuit dans une cabane déjà familière.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé. - Petit déjeuner, déjeuner, dîner.





Jour 11

col Sadrinsky-lac Sadrinsky

Aujourd'hui, nous allons avoir une journée bien chargée. Nous commençons par la traversée en ski de la rivière Albas. Après avoir atteint une petite isba, nous préparons le déjeuner et restaurons nos forces. Il est temps maintenant d'attaquer la montée du col Sadrinsky. De ce côté, l’ascension du col est beaucoup plus simple : plus courte et moins raide. Descente du col en ski et arrivée au lac Sadrinsky déjà familier avec une isba confortable et chauffée sur le rivage. Repos, dîner.

Hébergement dans un refuge forestier chauffé - Petit déjeuner, déjeuner, dîner.




Jour 12

lac Sadrinsky - Biika

Aujourd'hui est le dernier jour. La randonnée en ski se termine. Nous nous retrouvons sur le parking et chargeons notre matériel dans le minibus de transfert. Dîner de fête pour célébrer la fin de notre parcours et de tous ces jours passés ensemble dans la sympathie et la solidarité ! Nuit dans une isba bien chaude !

Hébergement dans un refuge forestier chauffé. - Petit déjeuner, déjeuner, dîner


Jour 13

Retour Barnaoul

Votre séjour est presque terminé ! Il prendra fin 450 km plus loin sur les routes enneigées d'Altaï. Soirée à Barnaoul, hébergement à l'hôtel, repos, douche.

Petit déjeuner déjeuner dîner - 450 km en bus

Jour 14

Transfert à l’aeroport.



L'itinéraire sur la carte :

Situer sur la carte du monde.

.