Le blog de la tournée de Paris Sepia en hiver ! (2017-2018)

Deuxième tournée du groupe Paris Sepia en Sibérie ! Cette fois cela se passe en hiver. Quelle sera l'impression de Susan et Jean-Paul après leur séjour en Altaï ? Quel aura été l'accueil du public russe ? Et bien sûr, nous verrons le miracle de ces paysages enneigés dans le contexte très vivant des fêtes de fin d'année ! Une ambiance toute particulière qui nous a laissé une très forte impression et aura été une expérience humaine formidablement chaleureuse !

Une nouvelle aventure dans notre projet qui porte maintenant un nom et a son propre site web : francaisensiberie.com bien sûr !


Le blog de la tournée de Paris Sepia en été ! (2017)

La première tournée de Paris Sepia a été une succession de moments de concerts et de purs moments de voyage. Susan, Jean-Paul, Philippe, Natalia et Dacha avaient fait équipe au service de la musique bien sûr, mais aussi de la rencontre, de la découverte et de l’amitié, un trait que ne manquent pas d’exprimer Susan et Jean-Paul dans le film « Paris Sepia en Sibérie ». Le blog d’abord écrit au jour le jour par Philippe, a ensuite été relayé par Susan lorsqu’avec Jean-Paul ils sont partis seuls à destination d’Irkoutsk et du lac Baïkal.

Un blog à quatre mains en quelque sorte qui permet de partager cette première aventure de francaisensibérie.com.


Dans mes valenkis, Le Blog de Constance Weill

Constance Weill habite en Sibérie, dans le quartier des universités et des instituts scientifiques à Novossibirsk, la cité d'Akademgorodok. Elle y est arrivée à l'automne 2014.

Son blog, elle l'a consacré à ses amis, parce que, écrit-elle : "certaines idées préconçues et la flopée de stéréotypes qui collent aux russes m’attristent quand je suis en Europe"

C'est toujours un plaisir de parcourir ses pages, où elle décrit avec une verve pleine d'enthousiasme les us et coutumes de ceux avec qui elle vit où chez qui elle se trouve invitée. Une joyeuse ambiance surgie du milieu étudiant de Novossibirsk, les petites choses et les grandes. A découvrir comme une pâtisserie locale avec un thé ou un p'tit café !


Une visite chez les "Coumandines", une ethnie d'Altaï.

C’était en octobre 2014. J’avais souhaité rencontrer des personnes d’une ethnie d’Altaï dont j’avais entendu parler lors des visites des musées d’Altaï, les Coumandines. De langue « Turk », la grande famille des langues d’Asie centrale, les Coumandines tâchent aujourd’hui de retrouver un peu de leurs traditions qu’une grande partie d'entre eux avait commencé à oublier suite à l’intégration forcée des régimes soviétiques.

Les témoignages que j’avais recueillis lors de cette visite a aidé à l’écriture d’une partie de mon roman « Blanches de Sibérie et doubles croches », - en quête d’éditeur si vous êtes du métier ou avez quelque ami qui pourrait être intéressé…

Blog d'avril 2016 : La naissance du projet de francaisensiberie.com


Comment une idée vous vient, un beau jour de printemps, autour de l’image d’un camion qui vous fait réaliser que ce véhicule bizarre est quasiment présent dans tous les films documentaires et pas seulement (voir le magnifique début de « Dans les forêts de Sibérie ») sur la Russie. Un camion, une idée, un ami italien designer, un autre français, et un premier voyage un peu abracadabrant pour aller présenter la première mouture du projet à l’administration du kraï de l’Altaï.

Au début nous avions pensé à « Altaï Focus Tour », mais les concepts évoluent et les noms changent…

 




Une randonnée au pied du mont Beloukha avec Igor.

Un voyage organisé par mon ami Igor vers Oust-Koksa, dans le but d’une randonnée qui devait nous mener au pied du Mont Beloukha, le sommet de l’Altaï (4506 m). Des moments fabuleux passés avec les amis Oust-Koksiens d’Igor et des paysages magnifiques dans cette randonnée que je ne manquerai pas de faire partager à nos visiteurs français. Le seul bémol de cette petite expédition : le chauffeur. Depuis, j’ai compris qu’on ne pouvait pas confier des touristes à n’importe quel chauffeur russe, sous peine que le voyage tourne au cauchemar.

C’est en partie afin de vous éviter d’être pris en otage de la sorte que j’ai commencé par vouloir acquérir notre propre véhicule. Je vous laisse donc découvrir ces merveilles et ces quelques déconvenues…

Un séjour avec Vanya dans un village près de la taïga

Les parents de Vanya étaient géologues. A leur époque, on envoyait les jeunes géologues habiter dans des villages perdus pour analyser le sol et y découvrir des gisements, - ici de charbon. Nous sommes dans l’oblast de Kemerovo. Le village de Kamechek se trouve sur les terres de l’ethnie Chor, une ethnie du nord-est de l’Altaï. Le blog nous présente ses paysages et ses populations : le créateur original d'un musée villageois, une peintre d'ehtnie chore dont on découvrira les toiles très colorées.

Le blog se termine par une cueillette de Canneberge dans un marais proche du village de Teba.


Blog des "Carnets de Sibérie"

Matériau de base de l’écriture du livre « Les carnets de Sibérie, région du kraï de l’Altaï », ce blog a été écrit par Philippe B. Tristan pendant la résidence de deux mois qu’il fit en Altaï en septembre-octobre 2012.

Comprenant un grand nombre de photographies et de vidéos, ce blog est une narration de l'ensemble de son voyage, sous un point de vue alternant regard personnel et descriptif précis et documenté des lieux visités. Il aborde ainsi, avec une légèreté apparente, des pans de l'histoire de la région qui, dès la préhistoire, a eu un rayonnement dans le monde entier. Mais c'est aussi sur les hommes et les femmes rencontrés qu'il pose un regard attentif et chaleureux, sur leur caractère, leur culture et leurs traditions.